"Lola Pater", une histoire de paternité universelle

France 3

Le film de Nadir Moknèche,

"Lola Pater" avec Fanny Ardant, est sorti en salles le 9 août. Ce long métrage raconte l'histoire d'un transgenre algérien que son fils retrouve 25 ans après. Une histoire de paternité universelle, de retrouvailles et de résurrection. "Ce qui m'intéressait dans cette histoire, c'est la relation, le lien entre le père et le fils, et comment construire ce lien qui n'a pas existé. Essayer de se dire 'je t'aime', aller l'un vers l'autre, s'accepter", explique en plateau le réalisateur.

Inspiré de sa propre vie

Pour ce film, Nadir Moknèche s'est inspiré de sa propre vie, de la mort de son père, décédé alors qu'il n'avait que trois ans. "De temps en temps on se dit 'et s'il avait existé, est-ce que je me serais entendu avec lui', 'est-ce qu'il aurait été d'accord avec moi'. J'ai projeté cette histoire, et je m'étais dit 'et si mon père n'était pas mort'", raconte le réalisateur.

Retrouvez cet article sur Francetv info

Bretagne : le rendez-vous du Festival du chant de marins de Paimpol
Overdrive : Quand Hollywood s'invite à Marseille
Art contemporain : une robe tissée à l'ancienne avec des bandes VHS
Yvelines : ils rêvent de restaurer "le temple de Bizet" et lancent un appel aux dons
Un été en Souchon. "Les Mains d’or" par Bernard Lavilliers (2001)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages