Loiret : "Il demandait de se mettre en sous-vêtement", témoigne une femme qui accuse son dentiste d'attouchements

franceinfo

Pour la première fois, deux plaignantes témoignent, mercredi 9 octobre sur France Bleu Orléans, contre le docteur Stéphane Schoener, 58 ans, dentiste à Châlette-sur-Loing, près de Montargis (Loiret). Il a été mis en examen et écroué en mai dernier pour agressions sexuelles et viols.

Quatorze personnes se sont portées partie civile devant le juge d'instruction, auxquelles s'ajoutent 28 plaintes en cours d'analyse, dont celle de Sandra*, une jeune femme d'une vingtaine d'années. Elle a été suivie par ce dentiste entre 2015 et 2017. Pour atténuer les douleurs dentaires, il prescrivait et pratiquait de prétendues séances d'acupuncture : "Il demandait de se mettre en sous-vêtement, raconte-t-elle à France Bleu. Il mettait quelques aiguilles et après il massait le corps pour détendre et apaiser, soi-disant. Je n'avais jamais fait de séance d'acupuncture, donc je ne savais pas ce que c'était exactement. Il massait les jambes, puis remontait au niveau des sous-vêtements, sur le côté, et en-dessous. (...) Je me suis dit que ce n'était pas normal. Il disait que c'était dans le cadre professionnel, mais j'ai trouvé ça totalement inapproprié."

Un système de caméra-espion

Sandra a porté plainte pour attouchements, mais d'autres victimes évoquent des pénétrations digitales, et donc des viols. Lors de la perquisition au cabinet dentaire, les policiers ont découvert (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi