Loiret : une adolescente survit miraculeusement à une chute de sept mètres de haut

·1 min de lecture
L'accident s'est produit dans une usine désaffectée, à l'écart du village

Âgée de 16 ans, la jeune fille a passé plus de 24 heures en coma artificiel, mais ses jours ne sont plus en danger.

La virée entre copains aurait pu très mal se terminer. Ce mardi 20 avril, une jeune fille âgée de 16 ans a fait une terrifiante chute de sept mètres, après être tombée du toit d'une usine désaffectée située sur la commune de Villevoques (Loiret), où elle se trouvait en compagnie d'un groupe d'amis.

Originaire du village voisin de Gondreville, l'adolescente avait apparemment l'habitude de se réunir avec d'autres jeunes dans ce lieu abandonné, même si France Bleu précise que l'usine à vendre était "normalement fermée, grillagée et interdite d'accès".

Il s'agirait d'une chute accidentelle

Si la gendarmerie de Montargis a évidemment ouvert une enquête, il s'agirait selon le média radiophonique local d'une "chute accidentelle". France Bleu précise que l'adolescente a été prise en charge "en état d'urgence absolue" par les pompiers et le Samu, arrivés sur place peu après 17h.

Hospitalisée dans l'établissement de santé le plus proche, elle a été placée en coma artificiel pendant plus d'une journée, puis a finalement été réveillée ce jeudi matin. France Bleu livre même des nouvelles rassurantes, puisque le média local affirme que le pronostic vital de la jeune fille n'est pas engagé.

Ce contenu peut également vous intéresser :