Loire : le pronostic vital du policier blessé à la tête n'est plus engagé

·1 min de lecture

Le pronostic vital du policier blessé dans la nuit de jeudi à vendredi à la tête par un projectile à Rive-de-Gier, dans la Loire, n'est plus engagé, a-t-on appris samedi auprès du parquet de Saint-Etienne. Le brigadier-chef de 51 ans commissariat de Saint-Chamond est sorti vendredi soir du coma artificiel dans lequel il se trouvait, en réanimation au CHU de Saint-Etienne.

"Son état reste préoccupant, mais s'améliore"

"Son pronostic vital n'est plus engagé, il a repris conscience en sortant de l'état de sédation dans lequel il se trouvait et a pu parler hier au soir à sa femme qui était venu lui rendre visite", a déclaré  le procureur adjoint de la république de Saint-Etienne, André Merle. De son côté, la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) de la Loire a indiqué samedi matin dans un bref communiqué que "le brigadier-chef blessé lors d'une intervention est toujours en réanimation, mais sorti du coma. Son état reste préoccupant, mais s'améliore".

Lors d'une intervention pour tapage nocturne dans la nuit de jeudi à vendredi, peu après minuit, le fonctionnaire de police, père de deux enfants, avait reçu un projectile à la tête, certaines sources évoquant une bouteille. Il avait perdu connaissance et s'est écroulé au sol, dans une rue de cette ville de l'agglomération de Saint-Etienne.

Gérald Darmanin apporte "tout son soutien"

Cette nouvelle agression envers un policier, après les meurtres de deux agents ces dernières semaines à Avignon et Rambouillet, a suscité ...


Lire la suite sur Europe1