Loire-Atlantique : sur la plage, les drapeaux changent aussi en fonction des températures

Après avoir traversé le mois de juillet le plus sec jamais enregistré , la France se réveille mardi sous une troisième vague de chaleur estivale qui remonte et s'intensifie par le sud du pays, rendant de plus en plus perceptible les conséquences du réchauffement climatique . Sur les plages de Saint-Brevin, en Loire-Atlantique, les secouristes sont prêts et hissent les drapeaux pour alerter sur d'éventuels chocs de températures.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Attention aux chocs thermiques

"Même avec l'habitude, on est obligé de galoper pour s'extirper de ces zones très chaudes". Ces zones dont parle Alexandre, le chef du poste de secours de la plage de Saint-Brévin, c'est tout simplement le sable qui, quand le soleil tape, devient brûlant. "Ça nous arrive de devoir aider les gens à remonter", raconte-t-il.

>> LIRE AUSSI - Météo : quels sont les bons gestes à adopter face à la vague de chaleur qui arrive ?

Des vacanciers qui, après la baignade, n'arrivent plus à poser un pied au sol pour rejoindre leur serviette. Mais lorsqu'il fait très chaud, c'est surtout avant d'aller dans l'eau qu'il faut être particulièrement vigilant. "Il ne faut pas que les gens se jettent dans l'eau comme certains peuvent le faire. C'est vrai qu'il peut y avoir des accidents", avance-t-il.

Changer la couleur du drapeau en fonction des températures

Pour éviter des incidents dus aux chocs thermiques, les postes de secours ont adapté leur signalétique. Jusqu'à présen...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles