Loir-et-Cher : une plongée enchantée dans les champignonnières de Bourré

C’est un endroit enchanteur mais secret qu’il faut connaître pour s’y aventurer. À Bourré (Loir-et-Cher), dans les caves de la famille Delalande, on atterrit au cœur d’un réseau de 120 kilomètres de galeries. Ce labyrinthe de tunnels enfouis à 40 mètres sous terre a tout pour éblouir. En son centre, on peut observer une champignonnière immense. Toutes les conditions sont réunies pour aider les pieds-bleus à se développer : 95 % d’humidité et 12 degrés. Des chutes dans les ventes Toutefois, avec la mondialisation et l’arrivée des champignons européens sur nos étals, les ventes de la famille Delalande ont chuté. "On sortait ici dans cette cave quatre tonnes de champignons par jour, il y avait 35 cueilleurs qui venaient remasser les champignons. Maintenant, on est sur un rythme de 300 kilos par semaine à peu près", explique Julien Delalande, le copropriétaire des Caves des Roches. Pour diversifier leur activité, Julien et son frère Maurice ont eu une idée de sculpter un village troglodyte pour faire découvrir les carrières de Tuffeau, une pierre blanche typique de la région.