Loir-et-Cher : à Blois, une nuit de violences urbaines suite à un accident

Un quartier populaire du nord de Blois (Loir-et-Cher) a subi une longue nuit de violences urbaines du mardi 16 au mercredi 17 mars. Tout a commencé avec un accident de la route. Vers 18h30, une voiture refuse de se soumettre à un contrôle de police, elle grille un feu et percute deux autres voitures, faisant quatre blessés, dont deux grièvement blessés. Des jeunes du quartier mettent alors en cause les policiers, et des violences éclatent. Des différends entre jeunes et la police Dans la soirée, un supermarché a été vandalisé, des véhicules incendiés. À 23 heures, un camion de livraison volé a ensuite été lancé à vive allure sur un barrage de police. A douze reprises, les policiers ont tiré pour tenter de l’arrêter. Aucune arrestation n’a, mercredi soir, été annoncée. Les habitants du quartier rencontrés évoquent un quartier tranquille mais aussi des différends avec la police. Selon Benoît Morin, directeur d’un foyer de jeunes travailleurs, le couvre-feu a pu ajouter une pression supplémentaire. Des renforts ont été dépêchés sur place pour soutenir la police.