Dans "Loin du périph", Omar Sy et Laurent Lafitte privés de doublure?

NETFLIX - Alors que Loin du périph, suite de De l’autre côté du périph, sort sur Netflix ce vendredi 6 mai, Omar Sy et Laurent Lafitte étaient invités la veille sur le plateau de Quotidien sur TMC. Et à en croire les deux comédiens, qui ont dans un premier temps affirmé qu’ils n’avaient pas eu de doublure, le tournage du long-métrage réalisé par Louis Leterrier n’a pas été de tout repos.

L’histoire de la comédie policière, qui conte les péripéties de ce binôme que tout oppose, prendra place dix ans après celle du premier opus. Exit la région parisienne, les deux policiers, forcés de refaire équipe, se rendront cette fois dans les Alpes pour une affaire de meurtre. Une enquête qui s’avérera finalement très complexe, et surtout, très riche en scènes d’action.

“Je me suis même blessé gravement pendant ce film. J’ai failli perdre un doigt”, a raconté la star de Lupindans l’extrait que vous pouvez retrouver ci-dessous. “Je ne déconne pas, regarde”, a-t-il poursuivi, pointant la blessure en question. “Tu vois, cette blessure est vraiment une vraie blessure. Et là, je ne sens plus rien. Blessure pour de vrai et pas de doublure”, a-t-il conclu.

“Moi je n’avais pas de chose qui nécessitait une doublure”, a pour sa part confié Laurent Lafitte, sous le regard amusé de son acolyte. “Ah bon? Dans le matériel qu’on nous a donné on voit une doublure”, lui a alors répondu tout sourire Yann Barthès, avant de diffuser l’extrait du making-of en question.

“J’ai des doublures pour les scènes de comédie”, a alors justifié l’acteur. “Parce que je ne joue pas très bien. Tout ce qui est jeu, c’est ce monsieur, tout ce qui est cascade, c’est moi”, a-t-il plaisanté. Et d’avouer, en s’adressant à Yann Barthès: “J’ai dû avoir quelques doublures, mais vous voyez vous cassez la magie”. “C’est le dossier de presse [lequel indiquait qu’il n’y avait pas de doublure] qui casse la magie”, lui a rétorqué le présentateur dans un fou rire général.

“Tout ce qui est bagnole, on n’a pas la technique”

“Traverser les murs, les combats, etc... C’est nous”, a ensuite expliqué Omar Sy, sur un ton plus sérieux. “Mais tout ce qui est bagnole c’est les cascadeurs, on n’a pas la technique”.

Pour cette suite, Louis Leterrier succède à David Charhon. Le réalisateur français, qui a aussi réalisé certains épisodes de la série Lupin (avec Omar Sy en vedette), a lui-même poussé pour rejoindre le projet. “J’ai lu le scénario (écrit par Stéphane Kazandjian, ndlr) et j’ai pleuré de rire. J’ai demandé ‘Est-ce que je peux le faire? S’il vous plaît, laissez-moi le faire!’ Et on a dit d’accord”, avait-il confié à Europe 1 l’an dernier.

“Je suis devenu assez accro à Omar Sy et à la France”, avait ajouté celui qui a travaillé aussi bien sur de grosses productions françaises (Le Transporteur) qu’américaines (L’Incroyable Hulk, Le Choc des Titans).

Le reste du casting de Loin du périph est notamment composé d’Izïa Higelin (Mauvaise fille), Dimitri Storoge (Notre-Dame brûle) ou encore de Jo Prestia (Alibi.com). Le premier opus avait totalisé près de 2,2 millions d’entrées après sa sortie au cinéma, en décembre 2012.

À voir également sur Le HuffPost: Omar Sy fait diversion comme Arsène Lupin dans le métro parisien

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles