Loin d'être affaiblie par la pandémie, l'industrie cinématographique du Royaume-Uni tente de concurrencer Hollywood

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Hollywood n'a qu'à bien se tenir. Avec ses paysages spectaculaires, ses châteaux gothiques, ses studios d'avant-garde, le Royaume-Uni a su au fil des années attirer toujours plus de productions internationales. De la série Game of Thrones à des blockbusters comme James Bond ou Star Wars, les géants américains du film comme les plateformes de vidéo à la demande s'y bousculent pour leurs tournages.

"Les industries audiovisuelles au Royaume-Uni connaissent un énorme succès et sont un gros contributeur à l'économie de la culture" à l'échelle européenne, estime Gary Davey, directeur général de Sky Studios. Le secteur emploie autour de 140 000 personnes, pèse plusieurs milliards de livres et participe au rayonnement du Royaume-Uni dans un monde où la domination américaine est écrasante.

Une "reprise méticuleusement préparée"

Signe de son importance, le gouvernement avait autorisé début juillet la reprise des tournages de Mission Impossible 7, en accordant une exemption à la quarantaine pour les équipes du film. Le ministre de la Culture, Oliver Dowden, avait même échangé avec la star Tom Cruise pour le rassurer.

Le secteur s'est remis en marche rapidement après le confinement et "la reprise des tournages a été méticuleusement préparée", explique David McGraynor, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi