La loi séparatisme arrive à l’Assemblée, un texte à minima ?