Loi sécurité globale : "il ne s'agit pas d'interdire la captation mais la diffusion malveillante"

Police municipale, sécurité privée, "guerre des images": les députés entament mardi l'examen d'une kyrielle de mesures sécuritaires portées par LREM et son allié Agir, dont l'encadrement controversé de la diffusion de l'image des policiers et gendarmes, ce qui fait bondir les défenseurs des libertés publiques.