Loi "sécurité globale" : Darmanin va proposer un amendement garantissant la liberté de la presse

·1 min de lecture

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin va proposer jeudi d'introduire un amendement garantissant la liberté de la presse dans la proposition de loi "sécurité globale", a indiqué son entourage à l'AFP. Ce texte est actuellement examiné à l'Assemblée et suscite une polémique autour de l'image des policiers

>> A LIRE - Article controversé de la loi sur la "sécurité globale" : malaise dans la majorité

Cet amendement, qui sera proposé lors d'une rencontre dans la soirée avec le patron des députés LREM Christophe Castaner autour du Premier ministre Jean Castex, viendra "préciser l’article 24", très critiqué par les opposants au texte, pour garantir que "la liberté de la presse n’est bien entendue en rien menacée", a-t-on ajouté de même source.

"Sécurité globale" : syndicats et rédactions dénoncent des atteintes à la liberté d'informer. Des syndicats de journalistes (dont la Société des rédacteurs d'Europe 1), de nombreuses rédactions et d'autres organisations ont dénoncé dans un texte commun des "atteintes à la liberté d'informer" commises par les forces de l'ordre lors du rassemblement organisé mardi à Paris contre la proposition de loi "Sécurité globale". Ils disent condamner "avec fermeté les violences et menaces à l'encontre de journalistes, commises par des forces de l'ordre à la fin de ce rassemblement pacifique", et notamment le placement en garde à vue d'un journaliste de France 3 Paris-Ile de France et d'une photoreporter du média en ligne Taranis News.

Le...


Lire la suite sur Europe1