Loi Egalim : les agriculteurs manifestent pour demander une rémunération plus juste

France 2
·1 min de lecture

Jeudi 25 mars, des milliers d’agriculteurs ont manifesté leur colère à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme), Toulouse (Haute-Garonne) ou Lyon (Rhône) contre l’échec de la loi Egalim, pourtant censée leur garantir une meilleure rémunération. "On a des prix qui sont les mêmes depuis 30 ou 35 ans, avec des charges qui explosent aujourd’hui. La situation ne peut plus durer", explique un manifestant.

"On travaille pour rien"

Un éleveur du Puy-de-Dôme a fait les comptes, et déplore la perte de 400 euros par bête depuis le début de l’année 2021. "On ne se rémunère pas et on travaille pour rien, pour payer nos charges et nos emprunts", raconte David Chaize, éleveur de Charolaises. Un rapport remis au gouvernement, dont les négociations auront lieu courant avril, propose la prise en compte obligatoire du coût de production dans les contrats, qui permettrait de lier producteurs, industriels et distributeurs. "On prend le risque que des transformateurs soit tentés d’aller acheter de la matière première hors frontière, pour la vendre et la transformer en France car elle sera moins chère", redoute de son côté Olivier Dauvers, spécialiste de la grande distribution.

Parmi nos sources

Fédération Nationale Bovine : https://www.interbev.fr/

https://www.paysansdelaloire.fr/media/pdl/2020_11_20/S46_FNB_Indicateurs_tableau_visuels.pdf -

Ministère de l’agriculture

Rapport de Serge Papin remis au gouvernement, résumé par de nombreux sites professionnels, gouvernementaux ou (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi