Loi sur les crimes sexuels sur mineurs : "Ce sont des années de travail", explique Martine Brousse