Loi climat, perte d'écailles et fracture générationnelle : l'actu des sciences en ultrabrèves

·2 min de lecture

Dans cette sélection du 30 mars 2021 : la loi climat est confrontée à l'artificialisation des sols, la pertes d'écailles chez les poissons serait corrélée à leur habitat et le Covid-19 conduit à un risque de fracture générationnelle.

L'actualité des sciences du 30 mars 2021 c'est :

En animaux :

  • Le changement d’occupation des sols agricoles et naturels par des constructions humaines est un phénomène profond.

  • Environ 60.000 hectares de terres agricoles et de nature sont recouverts tous les ans par des maisons, des routes, des usines, des entrepôts.

  • La loi climat et résilience en discussion actuellement à l’Assemblée nationale instaure quelques timides outils pour stopper ce grignotage d’ici à 2030.

En nature :

  • Écailles, plaques osseuses ou peau nue : des chercheurs ont remonté l'histoire évolutive des structures protectrices des poissons à nageoires rayonnées.

  • Certains poissons perdraient leurs écailles et cela pourrait laisser place à la formation de plaques osseuses.

  • Une corrélation a été découverte entre la perte d'écailles et l'habitat des poissons.

En santé : .

  • La crise du Covid-19 a accru le risque d'une "fracture" entre jeunes et seniors.

  • L'association "Les Petits frères des pauvres" plaide pour le combat de cette fracture générationnelle via des politiques d'éducation et de sensibilisation.

  • La crise a montré que "le lien social est un lien vital" et que "son manque, à 20 comme à 90 ans, est douloureux".

En santé :

  • La vaccin AstraZeneca montrerait une efficacité de 79% contre le Covid-19 après injection des deux doses du vaccin.

  • L’Agence européenne du médicament affirme que le vaccin est sûr et qu’il n’est pas associé à un risque de thrombose plus élevé que la normale.

  • Le vaccin n'offrirait pas de protection contre les cas légers ou modérés de Covid-19 dus au variant sud-africain.

En animaux :

  • Les oiseaux seraient capables d’apprendre à reconnaître les papillons à éviter en raison de leur vitesse et de leur agilité.

  • Les oiseaux pourraient mémoriser les motifs colorés arborés par les papillons qui leur ont déjà échappé plusieurs fois afin de ne plus perdre de temps et d’énergie dans des poursuites vaines.

  • Cet avertissement visuel a été mis en évidence par le passé pour les [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi