Loi climat : les députés interdisent les avions publicitaires, trop polluants

Chaque été, des petits avions étaient visibles au-dessus des plages, tirant des banderoles promotionnelles. L'Assemblée nationale a voté vendredi 2 avril l'interdiction de cette forme de publicité à l'horizon 2022. La fin de cette activité a été approuvée par les députés, qui examinent cette semaine en première lecture le projet de loi climat et résilience. L'article 8, reformulé par un amendement, prévoit que "la publicité diffusée au moyen d'une banderole tractée par un aéronef est interdite". Sursis pour cet été Un autre amendement apporte un délai de grâce jusqu'au 1er janvier 2022 pour "donner de la visibilité" aux petites entreprises qui composent ce secteur. Actuellement, un peu plus de 100 personnes en France exercent cette activité technique qui demande précision, dextérité et "minutie", expliquait en 2016 le pilote Xavier Zanettacci. Ses collègues et lui seront encore visibles dans le ciel cet été.