Loi bioéthique : Avec la PMA pour toutes, les femmes tournent le dos à l’Espagne et consultent à nouveau en France

·2 min de lecture

MATERNITE - Avec l’adoption définitive de la loi bioéthique ouvrant la PMA à toutes les femmes en France, le centre de reproduction du CHU de Toulouse s’est organisé pour accueillir dès maintenant ces futures mères qui franchissaient avant la frontière pour en bénéficier

Mardi matin, dans son bureau de l’hôpital Paule-de-Viguier, à Toulouse, le docteur Françoise Lesourd a reçu deux femmes qu’elles n’auraient jamais vues il y a encore un mois. Toutes deux ont des désirs d’enfants, l’une seule, l’autre avec sa compagne. « Le couple d’homosexuelles était en cours de prise en charge en Espagne pour leur deuxième enfant. Elles ont déjà eu un bébé en Espagne par insémination avec donneur en 2018. Ayant pris connaissance de la loi, elles souhaitent continuer leur parcours en France. Elles sont contentes », raconte ce médecin responsable du groupe d’activités de médecine de la reproduction du CHU de Toulouse.

Depuis l’adoption définitive de la loi de bioéthique le 29 juin dernier, et sa mesure phare de la PMA pour toutes, son service a ainsi vu le nombre de rendez-vous se démultiplier. Une montée en puissance à laquelle ce centre de référence se prépare depuis plusieurs mois.

Attente des décrets d’application

« Avant on ne les voyait pas du tout puisque c’était illégal en France. Elles partaient à l’étranger et nous n’étions même pas au courant. Cela faisait un moment que nous savions que ç(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Ils ont vécu leur homosexualité à deux époques différentes : ils racontent
PMA pour toutes : L'adoption définitive du projet de loi de bioéthique prévue mardi au Parlement
Non, l'avortement sans conditions jusqu'à neuf mois n'est pas légal, contrairement à ce qu'explique Michel Onfray

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles