Loi sur le bien-être animal : le Parti animaliste juge les mesures "très insuffisantes au regard des souffrances que subissent les animaux"

franceinfo
·1 min de lecture

Hélène Thouy, avocate et co-fondatrice du Parti animaliste a jugé mardi 26 janvier sur franceinfo "très insuffisantes au regard des souffrances que subissent les animaux" les mesures comprises dans la proposition de loi sur le bien-être animal examinée par les députés. Pour éviter que les débats ne s’enflamment, la majorité a pris soin d’écarter les sujets explosifs comme la chasse ou la corrida. Le texte prévoit un volet prévention, mais aussi un durcissement des sanctions en cas de maltraitance et la confirmation de l'interdiction progressive des animaux sauvages dans les cirques et les delphinariums.

franceinfo : Ce texte ne va pas assez loin ?

Hélène Thouy : Oui, tout à fait. il faut effectivement souligner que toutes les avancées en faveur des animaux sont évidemment bienvenues. Cependant, il y a tellement d'attentes sur la question animale qu'il faut être ambitieux. Et on voit que sur les sujets qui ont été soigneusement sélectionnés par le gouvernement et la majorité, il y a des mesures, certes, qui constituent des avancées, mais qui ne vont pas assez loin, par exemple sur la question de la fourrure. On aurait dû interdire complètement tous les élevages de fourrure. Là, on n'interdit que (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi