Logiciel espion Pegasus : l'entreprise israélienne NSO Group au cœur de l'enquête

Un logiciel espion ("spyware") développé par une entreprise israélienne a été utilisé pour des tentatives de piratage, dont certaines réussies, de 37 smartphones appartenant à des représentants gouvernementaux, des journalistes et des activistes civiques à travers le monde, selon une enquête de 17 groupes de presse publiée dimanche.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles