Les logements à 5.000 euros du m² de la Ville de Paris disponibles, Bercy abaisse sa prévision de croissance pour 2021... Le flash éco du jour

·1 min de lecture

L'info pratique Capital. La Ville de Paris proposera dès mardi ses premiers logements à 5.000 euros du m2, soit moitié moins cher que les prix du marché, grâce au dispositif du Bail réel solidaire (BRS). Dès mardi et pour le mois d'avril, un premier lot de 23 logements, dont un tiers de T3 et une grosse moitié de T4 et plus, sera ouvert aux candidatures. La cible : des familles de classe moyenne. Pour rappel, la Foncière de la Ville de Paris conservera à perpétuité le foncier, tandis que le bâti sera vendu à des familles parisiennes pour une durée de 99 ans. Le ménage versera en complément une redevance de 2,5 euros par mois et par m².

Le chiffre du jour : plus de 1.300. C'est le nombre de doses de vaccin AstraZeneca qui n'ont pas trouvé preneur, ce week-end, dans les Hauts-de-France. Alors que la campagne vaccinale s'accélère en France, les centres de vaccination de Calais, Gravelines ou encore Boulogne-sur-Mer ont dû fermer leurs portes plus tôt que prévu. La raison : un manque de volontaires. Alors que la défiance envers le vaccin AstraZeneca ne faiblit pas, en raison de quelques cas d'effets secondaires rares, les autorités sanitaires rappellent que le bénéfice-risque reste très favorable pour ce vaccin.

Le coup de gueule du jour est poussé par des familles parisiennes. Elles viennent de recevoir un courrier de la mairie de Paris lui indiquant qu'elles devront régler l'intégralité des activités périscolaires de leurs enfants, même si elles ont été annulées, en raison de la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : top départ pour la production de vaccins en France
Comment l'équipe de campagne de Donald Trump aurait soutiré des millions de dollars à ses partisans
À Paris, les parents vont devoir payer les activités périscolaires annulées de leurs enfants
Le Portugal a-t-il payé pour recevoir ses prix de meilleure destination touristique ?
Des centaines de doses de vaccin AstraZeneca n'ont pas trouvé preneur ce week-end