Logement : comment protéger les propriétaires face aux squatteurs ?

Un couple de retraités effectue une nouvelle visite qui commence à devenir une habitude. Depuis quatre mois, une famille à qui ils faisaient confiance occupe un logement qu’ils louent sans payer le moindre centime. La mère de famille leur promet encore qu’ils vont partir à la fin de la semaine ; une promesse qu’elle a déjà annoncée par le passé sans jamais la tenir. Une nouvelle loi qui fait débat Une nouvelle mesure doit être votée mercredi 28 octobre à l’Assemblée nationale. Elle doit permettre d’intervenir dans ce type de litige. Plutôt que d’attendre une procédure judiciaire souvent longue et coûteuse, le préfet pourrait alors intervenir sous 48 heures et les squatteurs expulsés, si besoin, en 24 heures. Avocate spécialiste en droit immobilier, Me Lorène Derhy craint que, si le préfet a peur de s’impliquer dans une affaire, le problème doive à nouveau attendre une décision judiciaire pour être réglé.