Logement: les aides fiscales rapportent bien plus qu’elles ne coûtent

Errard, Guillaume
/ PIXEL to the PEOPLE/Shutterstock

Selon un rapport commandé par les professionnels du logement qui souhaitent convaincre le gouvernement de prolonger certaines aides fiscales, elles rapportent aux finances publiques jusqu’à 1,8 euro pour chaque euro d’avantage consenti.

Alors que les professionnels du logement tentent d’obtenir du gouvernement la prolongation des aides fiscale (PTZ, Pinel...), voilà une étude qui pourrait faire pencher la balance en leur faveur. Pour tenter de faire plier l’exécutif, ils ont commandé un rapport à PrimeView, un cabinet indépendant de recherche économique, pour défendre le bien-fondé de ces dispositifs destinés à réduire les impôts de l’acquéreur d’un logement neuf. «Nous possédons une étude fiable, objective et complète», affirme Jean-Jacques Olivié, président de la branche immobilière de l’Association nationale des conseils financiers.

» LIRE AUSSI - Chasse aux niches fiscales: l’immobilier rapporte plus qu’il ne coûte à l’État

En s’appuyant sur un simulateur construit pour l’occasion, PrimeView a mesuré l’ensemble des coûts et des recettes générés par la construction de logements financés par des bailleurs physiques. Pour ce faire, le cabinet s’est appuyé sur des données publiques (Insee et ministère de la Cohésion des territoires) et privées (Fédération des promoteurs immobiliers).

Conclusion: «les logements ayant bénéficié des dispositifs fiscaux en soutien de l’immobilier locatif neuf ont contribué positivement à l’équilibre des finances publiques depuis 2000», affirme PrimeView. Ainsi, en raisonnant sur toute la durée d’engagement à un dispositif fiscal, la construction des 724.000 logements neufs entre 1999 et 2018 devrait rapporter 18,2 milliards d’euros à l’État, soit un gain moyen d’un peu plus de 25.000 euros par logement neuf construit, selon l’étude. Dans le détail, les recettes s’élèvent à 41,4 milliards d’euros contre 23,2 milliards d’euros de coûts. Autrement dit, pour un euro investi par l’État, les dispositifs d’aides fiscales lui rapportent (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Immobilier: la France manque-t-elle de logements?
La vente de maisons neuves en pleine dégringolade en France