"L'odeur, le dégoût et la terreur" : Noël Pasquier, témoin du 11-Septembre, se souvient des attentats

·1 min de lecture

Il fait partie de ceux qui ont vécu l'inimaginable. Noël Pasquier, artiste peintre français aujourd'hui octogénaire, était à New York le 11 septembre 2001. Sa vie a basculé en même temps que celles de milliers d'autres personnes témoins de l'effondrement des tours jumelles du World Trade Center. Il se souvient de cette journée effroyable au micro de Marion Gauthier pour Europe 1. 

"Un cauchemar total"

Vingt ans après le 11-Septembre, le cauchemar vit encore dans les yeux de Noël Pasquier. L'octogénaire se baladait dans les rues de New York quand les tours jumelles du World Trade Center se sont effondrées. Une vision apocalyptique que l'artiste peintre ne pourra jamais oublier. " Je vois un ciel bleu, totalement clair. Puis, la promenade agréable s'est transformé en cauchemar total", confie-t-il, la gorge serrée par l'émotion. " Je ressens un tremblement de terre", poursuit-il. " Et là, j'ai vu l'avion, l'écroulement. Je voyais déjà arriver le nuage. Chaque fois que j'y pense, j'ai cette image qui me revient. Et puis des morts vivants, des zombies qui courent, complètement hagards, trébuchants." Noël Pasquier se souvient également comme si c'était hier de "l'odeur de brûlé", du "dégoût" et de l'"horreur" qui surplombaient la ville. "Moi, la fin des temps, je l'ai vue pendant des heures, le 11 septembre", souffle-t-il, la voix tremblante. 

Il peint les ombres grises du World Trade Center

Traumatisé par les attaques, Noël Pasquier n'a plus le goût de rien, ni même de peindre. Pen...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles