Lockheed Martin veut aussi son avion supersonique

Avec son QSTA, l'avionneur veut lancer un appareil capable de transporter 40 personnes tout en utilisant une motorisation spécifique pour réduire son empreinte sonore.

Lockheed Martin se lance dans la bataille des concepts d'avions de transport supersoniques civils. Après Boom, Aerion et Spike Aerospace, l'entreprise américaine de défense et de sécurité a annoncé le lancement du QSTA, acronyme de Quiet supersonic technology airliner, ou avion de transport supersonique civil silencieux. Selon les informations de Lockheed Martin, son appareil pourra transporter 40 passagers. Ses dimensions annoncées sont 69 m de long pour une envergure de 22m, rapporte Air Cosmos. Pour voler, là encore l'avionneur veut aller plus vite puisque le QSTA sera conçu pour voler à Mach 1,6 au-dessus des continents et Mach 1,8 au-dessus de l'eau. L'avion devrait voler à une altitude supérieure à celle des courts moyens et longs courriers, à 50 000 à 60 000 pieds, soit 15 240 à 18 230 m.

Lockheed Martin pense également aux nuisances sonores générées par le décollage et l'atterrissage d'un avion de transport supersonique civil. Ainsi, l'entreprise assure que son moteur spécifique sera capable de réduire l'empreinte sonore. Actuellement, Lockheed Martin a la charge de la construction du X-59 destiné à la Nasa. Il est déjà question de réduction des nuisances sonores avec ces appareils. Des vols d'essais seront réalisés avec le X-59, dont l'ambition est de réduire le "bang" supersonique à 75 EPNdb, soit 75 décibels effectivement perçus au sol. "L'équivalent d'une sonnerie de téléphone ou d'une porte de voiture claquée", rappelle le site Air Cosmos. La technologie supersonique silencieuse est essentielle pour créer un marché passagers pour ces avions, car les États-Unis imposent une limite de vitesse M1.0 aux vols survolant la terre.

Lockheed Martin arrive trop tard sur le marché ?

Dans cette course au transport supersonique civil, Lockheed Martin n'est pas tout seul et arrive peut-être même un peu tard. En effet, Boom a déjà annoncé, lors du Salon du Bourget, le premier vol de son démonstrateur technologique pour 2020. De leurs côtés, Aerion Supersonic et Spike Aerospace

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bourget : Boeing veut profiter du salon pour faire son come back
"Gros volumes et petits prix" : Cora veut empêcher Intermarché d'utiliser son slogan
Surprise, Apple vendrait aussi nos données personnelles
L'aérien veut réduire son impact climat, mais a besoin de temps
Du vin "D Day" aux "attractions" 1944, le débarquement c'est aussi de l'argent