L’Occident annonce de nouvelles sanctions contre la Biélorussie

·1 min de lecture
Antony Blinken, secrétaire d'État des États-Unis, fait partie des signataires d'un communiqué commun à plusieurs puissances occidentales annonçant un renforcement des sanctions à l'encontre de la Biélorussie.
Antony Blinken, secrétaire d'État des États-Unis, fait partie des signataires d'un communiqué commun à plusieurs puissances occidentales annonçant un renforcement des sanctions à l'encontre de la Biélorussie.

La situation ne s?améliore pas entre la Biélorussie et le monde occidental. Ce jeudi, l?ensemble des grandes puissantes occidentales, États-Unis, Royaume-Uni, Canada et Union européenne, ont fait part de leur intention d?alourdir les sanctions économiques à l?encontre de la Biélorussie, dans le cadre de la crise migratoire orchestrée par Minsk sur la frontière polonaise. Dénonçant des « violations répétées des droits humains », les pays concernés exigent notamment que le régime dirigé par Alexandre Loukachenko arrête « immédiatement et complètement l?organisation d?une migration irrégulière à travers ses frontières avec l?UE ».

Depuis plusieurs semaines, Minsk est accusé d?avoir orchestré l?afflux de migrants à sa frontière avec la Pologne en représailles aux sanctions occidentales prises après la répression de l?opposition biélorusse dénonçant la réélection contestée d?Alexandre Loukachenko. Les nouvelles sanctions « démontrent notre détermination sans faille à agir face à un régime brutal qui réprime de plus en plus les Biélorusses, sape la paix et la sécurité en Europe et continue d?exploiter des personnes qui ne cherchent qu?à vivre en liberté », a souligné dans un autre communiqué le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

La Biélorussie a réagi en qualifiant d'« absurdes » ces nouvelles sanctions. « La profondeur de l?absurdité » de cette décision « commence à défier toute logique », a estimé le ministère biélorusse des Affaires étrangères dan [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles