La location de vêtements est-elle l’avenir de la mode ?

Capucine Tissot

Dans un monde de plus en plus sensible aux problématiques environnementales, la location de vêtements et d’accessoires compte bien redessiner l’avenir de la mode. Décryptage d’une nouvelle façon de consommer.

Acheter moins pour s’habiller mieux ? Il y a encore cinq ans, la réponse a cette question aurait sans aucun doute était négative tant l’industrie encourageait à acheter plus, tout en dépensant le moins possible. La fast fashion était à son apogée et nous continuions de remplir nos garde-robes de pièces que nous ne mettrions probablement jamais, le prix affiché sur l’étiquette nous poussant alors à faire des achats bien souvent irréfléchis. Mais en 2020, la réponse à cette question est désormais bien plus nuancée.

Seconde industrie la plus polluante de la planète, la mode commence enfin à prendre conscience de son impact sur l’environnement. Chaque année, elle génère à elle seule plus d’1,2 milliards de tonnes de gaz à effet de serre selon un rapport de la Fondation Ellen MacArthur publié en 2017. À ce rythme, elle pourrait représenter plus d’un quart de l’empreinte carbone d’ici 2050, toujours selon le rapport. Prendre le tournant de la mode responsable paraît donc inévitable. Une transformation qui passe par des changements importants, notamment la réutilisation des vêtements déjà en circulation. Et si les consommateurs témoignent d’un intérêt grandissant pour les vêtements de seconde-main depuis quelques années, un nouveau phénomène semble prendre de plus en plus d’ampleur : la location de vêtements et d’accessoires.

La location de vêtement : un phénomène en plein essor

À l’heure où la question...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi