Loana topless sur Instagram : accusée de ne pas être dans son état normal, elle brise le silence

Si durant plusieurs semaines, Loana Petrucciani a inquiété sa communauté à cause de son absence sur les réseaux sociaux, son retour fait tout autant parler. Depuis peu, la gagnante de Loft Story 1 (2001, sur M6) redonne de ses nouvelles. Mais sa publication du 22 juin 2022 a fait jaser, de quoi l'agacer fortement.

Rappelons que Loana a souhaité célébrer la Fête de la musique un peu en retard avec ses abonnés, à sa façon. Ainsi, elle a posté une vidéo sur laquelle on peut la découvrir avec des écouteurs aux oreilles, en train de danser. "Fête de la musique, un peu en retard. (...) Faites la fête", peut-on l'entendre dire. Et à un moment donné, la blonde de 44 ans baisse furtivement son téléphone. Les internautes ont donc pu voir sa poitrine, car elle était semble-t-il complètement nue. "Alors sur ta vidéo Lolo rien ne va : primo y'a pas de musique, secondo t'es à poil et bordel mais t'es défoncée comme un renard de l'espace ! Est-il encore possible de t'aider ?", "Oh mon Dieu !!! Il y a URGENCE ... elle n'est vraiment pas dans son état normal. Que font ses proches ?? Faut alerter son profil c'est fou. Elle est à poil édentée et shootée ... what else ???", "Mais Loana. Tu peux pas te montrer comme ça c'est totalement dégradant pour ton image", peut-on notamment lire parmi les commentaires.

Face aux nombreuses remarques, Loana a souhaité faire une petite mise au point. "J'avais juste envie de rire et non je ne suis ni...

Lire la suite


À lire aussi

Nabilla Benattia enceinte : accusée de porter un faux ventre, elle brise le silence
Familles nombreuses : Une mère accusée de violence par sa fille, elle brise le silence
Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols et au plus mal : Charles Villeneuve brise le silence

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles