Loana "entre la vie et la mort" : les nouvelles révélations sur sa nuit chaotique

·1 min de lecture

Quand on s'arrête aux dernières publications de Loana sur les réseaux sociaux, l'ancienne star de téléréalité donne l'impression d'avoir vaincu ses vieux démons. Exit les relations toxiques, adieu les prises de poids, au revoir la drogue. Celle qui s'est fait connaître dans Loft Story deviendrait même une chroniqueuse régulière de l'émission à succès Touche pas à mon poste. Début février 2021, Loana s'était toutefois confiée dans le programme de C8 sur ses tentatives de suicide : "J'ai voulu mourir ; on regarde le soleil pour la dernière fois, on fait un câlin à son chien pour la dernière fois ; et on prend des médicaments pour en finir avec la vie. J'ai pas essayé qu'une fois, j'ai essayé sept fois, j'ai fait deux arrêts cardiaques et trois comas", avait-elle révélé. Tout semblait aller mieux. Dimanche 21 février, elle apparaissait sur Instagram tout sourire et dévoilait quelques images d'un tournage mystérieux.

Comment expliquer alors l'annonce qui suit, moins de vingt-quatre heures plus tard ? La quadragénaire serait entre la vie et la mort, victime d'une surdose. Inconsciente pendant quelques heures, Loana aurait été admise à l’hôpital de Hyères à la suite d’une overdose de GHB, lundi 22 février 2021. Selon nos confrères de StarMag, Loana aurait passé une soirée chaotique. Le média en ligne révèle que les clients d'un petit hôtel situé dans le Lavandou auraient été réveillés par des cris dans la nuit de dimanche à lundi. "Nous avons entendu des cris et une agitation inhabituelle (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Laetitia Casta : sa sœur Marie-Ange publie un adorable cliché de famille avec leur frère Jean-Baptiste
PHOTO Jean-Claude Van Damme : sa fille Bianca danse en string sur Instagram
VIDEO Les Reines du shopping : une candidate ne reconnaît pas du tout Carla Moreau
PHOTO Khloe Kardashian fiancée à Tristan Thompson ? Elle révèle son énorme bague sur un cliché sexy
Benjamin Castaldi et ses débuts en télé : "Je rentrais chez moi en pleurant tellement j'avais souffert"