Loana en détresse financière : « Je suis SDF »

Loana, le 20 août 2022, à Saint-Tropez.   - Credit:Jacques BENAROCH/SIPA / Jacques BENAROCH/SIPA
Loana, le 20 août 2022, à Saint-Tropez. - Credit:Jacques BENAROCH/SIPA / Jacques BENAROCH/SIPA

La descente aux enfers n'en finit plus pour Loana. L'ancienne lofteuse se dit aujourd'hui en grande précarité financière et vivrait du RSA, à savoir avec moins de 600 euros par mois. « Je suis SDF, sans domicile fixe, a-t-elle raconté ce week-end sur le plateau de TPMP People. Je n'ai pas de maison où j'ai ma clé et où m'attend mon chien… Je n'ai pas de voiture, pas de maison, pas d'appartement. » Selon elle, ses comptes bancaires – elle a changé quatre fois de banque ces dernières années – ont été régulièrement piratés, avec notamment des retraits au Luxembourg, à Los Angeles ou à Miami, alors qu'elle se trouvait à Paris. « Des gens ont copié mes cartes bancaires, je n'accuse personne, je suis en pourparlers avec les banques. »

Loana Petrucciani a pourtant bien gagné sa vie à sa sortie du Loft, au début des années 2000. Première grande vedette de la télé-réalité, elle fait la une des magazines, cumule les contrats, sort des singles, une autobiographie qui dépasse les 100 000 exemplaires, lance sa propre ligne de vêtements et de maillots de bain… Prudente, elle investit les sommes dans un appartement situé dans les beaux quartiers parisiens pour assurer ses lendemains, avant de tomber sur de mauvaises personnes et de sombrer peu à peu dans la drogue et les médicaments. Le scénario du pire s'emballe avec tentatives de suicide, arnaques, dettes, alcool et séjours réguliers en unité psychiatrique…

À LIRE AUSSI« C'était la démesure ! » : 2001, le tsunami « Loft [...] Lire la suite