Un livreur de pizzas sauve deux petites filles de leur père violeur

Alors qu'il livrait une pizza, un homme a sauvé deux petites filles de leur père violeur, en novembre dernier dans le Kentucky, aux Etats-Unis.

Alors qu'il livrait une pizza, un homme a sauvé deux petites filles de leur père violeur, en novembre dernier dans le Kentucky, aux Etats-Unis.

Pour combler ses fins de mois, Mark Buede livre des pizzas pour «Papa John’s». Un soir de novembre 2018, lors de sa tournée habituelle, il aperçoit quelque chose d’étrange dans la chambre d'un motel à Lexington, dans le Kentucky. «Il y avait une petite fille nue» sur le lit, derrière l’homme qui lui a ouvert la porte.

Lorsqu’il retourne à sa voiture, Mark Buede raconte à sa fille, qui travaille également pour Papa John’s, ce qu'il vient de voir. «Ça ne semblait pas correct. Mais je ne savais pas ce qui se passait», raconte-t-il au «Lexington Herald-Leader». Ensemble, ils appellent les secours et composent le «911».

"Nous avions la certitude qu’il avait maltraité ses filles"

Trois policiers débarquent alors sur le lieu. «Après avoir frappé à la porte, ils ont entendu un cri provenant d’une petite fille», est-il écrit dans le rapport de police, selon le quotidien américain. À l’intérieur, les policiers découvrent deux petites filles, cachées derrière le lit.

«Cette découverte nous a permis d’ouvrir une enquête plus approfondie. En quelques heures, nous avions la certitude qu’il avait maltraité ses filles», précise la police.

Sans l’intervention de Mark Buede, ces enfants auraient, sans le moindre doute, été victimes d’abus supplémentaires. La police lui a donc rendu hommage mardi, ainsi qu'aux trois enquêteurs. «J’ai des enfants», a-t-il simplement déclaré. «Je me dois de protéger les enfants tant que je peux».


Retrouvez cet article sur Paris Match

 

Ce contenu peut également vous intéresser :