Livret A: le gouvernement relève le taux à 1% dès le 1er février, annonce Le Maire

·2 min de lecture
REUTERS/Sarah Meyssonnier

Le Livret A "va passer de 0,5% à 1%", a annoncé Bruno Le Maire sur TF1. "Pour le Livret d'épargne populaire (LEP), c'est plus qu'un doublement, il va passer de 1% à 2,2%", a-t-il continué.

Le ministre de l'Economie a confirmé vendredi l'augmentation du taux du Livret A de 0,5% à 1% à partir du 1er février, une première en plus de dix ans, suivant la recommandation du gouverneur de la Banque de France. Le Livret A "va passer de 0,5% à 1%", a annoncé Bruno Le Maire sur TF1. "Pour le Livret d'épargne populaire (LEP), c'est plus qu'un doublement, il va passer de 1% à 2,2%", a-t-il continué.

Le ministre a donc choisi de suivre les recommandations faites plus tôt dans la journée par le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau, en charge du calcul de ces taux. Un taux de rémunération à 1% "serait de nature à mieux assurer la rémunération des détenteurs du Livret A, sans pour autant créer un surcoût trop important, afin de préserver le financement du logement social", a précisé le gouverneur. Le Livret A sert en effet notamment à financer le logement social en France.

La dernière hausse du Livret A remontait à août 2011

Son taux de rémunération est calculé deux fois par an en faisant la moyenne entre, d'une part, le taux d'inflation moyen des six derniers mois et, d'autre part, la moyenne des taux interbancaires, auxquels les banques s'échangent de l'argent à court terme.

L’application mécanique de la formule "aboutirait à un taux du Livret A de 0,8%", explique cependant la Banque de France, qui a choisi "au vu de l’inflation au deuxième semestre 2021" d'arrondir au-dessus, à 1%. Le ministre de l'Economie a par ailleurs insisté sur l'importance du LEP, placement réservé aux personnes aux revenus modestes (au maximum 20.296 euros annuels pour une personne seule) qui "protège mieux contre l'inflation".

La dernière hausse du Livret A remontait à août 2011, lorsqu'il était passé de 2 à 2,25%. Il(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles