Livres : les grands noms et best-sellers au secours du secteur

Joël Dicker, Guillaume Musso ou Aurélie Valognes, des noms bien connus. La mission de ces écrivains, qui sont des gros vendeurs, n'est peut-être pas de sauver la planète mais de relancer les ventes de livre en France. Car, après le confinement, les caisses des maisons d'édition sont presque vides. Les ventes sur internet n'ont pas compensé la fermeture des librairies. Romans de plage Certains manuscrits ne seront jamais publiés et 5 000 nouveautés sont repoussées. Pour relancer la machine, les romans parfaits pour l'été sur la plage arrivent dans les rayons. Certains best-sellers auraient dû sortir pendant le confinement, comme dans une petite librairie de quartier à Paris. "Ce sont des livres pour un large public, qui donnent beaucoup de plaisir au lecteur, cela a permis d'ouvrir la librairie et de faire venir un public plus large", précise Marie-Rose Guarnieri, une libraire parisienne.