Dans un livre, un des "papys braqueurs" de Kim Kardashian déballe tout comme dans un film de Georges Lautner

franceinfo Culture avec agences
·1 min de lecture

Avant son procès pour le braquage à Paris en octobre 2016 de la star américaine de la téléréalité Kim Kardashian, Yunice Abbas, 67 ans, un des cinq "papys braqueurs", raconte "sa vérité" de "truand à mi-temps" dans un livre paru mercredi, J'ai séquestré Kim Kardashian, aux Éditions de L'Archipel.

"A l'ancienne"

Yunice Abbas se considère comme "un demi-sel" au milieu des cinq coéquipiers qui composaient le gang, tous âgés de 60 à 72 ans. Ils fait le portrait de malfrats à l'ancienne, avant qu'ils ne défrayent la chronique mondiale en détroussant la star. "Les jurés devront décider et en théorie ils le font uniquement avec ce qui est présenté devant eux mais dans cette affaire, il y a eu 50 versions déjà racontées, de nombreuses choses dites. J'ai donc souhaité apporter ma vérité, celle que j'ai vécue", raconte-t-il à l'AFP.

Cette nuit du 3 octobre, en pleine "Fashion week", le gang pénètre à 2H30 du matin dans l'appartement loué par la vedette de téléréalité dans le coeur de Paris. Ils y dérobent pour neuf millions d'euros de bijoux, le plus important vol commis sur un particulier depuis vingt ans en France. Une large part du butin n'a d'ailleurs toujours pas été retrouvée. Leur larcin commis, ils prennent la fuite en laissant derrière eux Kim Kardashian ligotée sur son lit. Repérage, préparation, infiltration et passage à l'acte, Yunice Abbas décrit en détail un "coup" parfaitement exécuté.

Il en profite pour tordre le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi