Le livre de Michel Cymes au cœur d'une polémique pour sa description du sexe féminin

Le livre pour enfants de Michel Cymes Quand ça va, quand ça va pas est au cœur d'une polémique: des parents reprochent au médecin d'avoir limité le sexe féminin à "un trou".

Michel Cymes, le médecin préféré de la télévision française, est au cœur d'une controverse. Plus précisément, son dernier ouvrage éducatif adressé aux enfants: Quand ça va, quand ça va pas.

Dans le viseur de parents et de féministes: sa description du sexe féminin. Alors que pour les garçons, scrotum, testicules, gland et prépuce sont dessinés, pour les filles: ni vagin, utérus, ovaires, vulve, clitoris ou encore mention des règles. La "zézette" se limite à une vessie et un urètre.

Le collectif "The Nasty Uterus" a interpellé sur Facebook l'animateur de l'émission Le Magazine de la santé et son éditeur, se disant "indigné-e-s par le traitement (...) réservé à la vulve".

"Nous observons que la page des explications pour les zizis fait 11 lignes alors que la page des zézettes fait 5 lignes, un sous-produit en quelque sorte (...) vu le schéma de la vulve on pourrait croire que la zézette n'est qu'un trou. Disparu le vagin, disparu l'utérus, disparues les 4 lèvres, disparus les 2 ovaires, disparu le clitoris! La seule chose à quoi servirait la zézette ce serait à faire pipi?! Coté zizi, on a un pénis, des testicules, un scrotum, un gland et un prépuce."

Une pétition intitulée "La zézette n'est pas un trou. Stop à la désinformation des petits!" a même été mise en ligne, recueillant plus de 10.000 signatures. La polémique a enflammé les réseaux sociaux, certains...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages