Livre, interview, conférence… Comment Tariq Ramadan tente de reconquérir les musulmans

Vincent Vantighem

MÉDIAS - Toujours mis en examen pour le viol de deux femmes en France, Tariq Ramadan publie, ce mercredi, un livre dans lequel il donne sa version des faits

« In sha Allah* » (Si Allah veut). Tariq Ramadan n’a pas choisi les mots de conclusion de son dernier ouvrage par hasard. Impossible de savoir « si Allah veut » vraiment. Mais les juges, oui… Mardi soir, la justice a autorisé la publication, prévue ce mercredi matin, de Devoir de vérité** en dépit du fait que l’islamologue y dévoile le nom d’une des femmes qui l’accuse de viol depuis des mois et qui souhaitait rester anonyme.

Les magistrats ont considéré que le nom de cette femme avait déjà été rendu public par certains médias. Toutefois, ils ont condamné le théologien à lui verser un euro symbolique pour avoir répété son nom – à 84 reprises selon Eric Morain, son avocat – sans son consentement tout au long de cet ouvrage.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Tariq Ramadan reconnaît avoir eu des «relations consenties» avec ses deux accusatrices
Tariq Ramadan : La justice autorise la sortie du livre du polémiste avec le nom d’une de ses accusatrices
Moix chez Ruquier, Ramadan chez Bourdin... Pourquoi les émissions continuent-elles d’inviter des personnalités décriées ?