Livre : “Le Doorman” ou quarante années aux côtés d’un portier new-yorkais

Madeleine Assas a mis quinze ans pour rédiger Le Doorman son tout premier livre. Il raconte l’histoire de Ray, un pied-noir d’origine espagnole. Il a perdu son père en 1942 et sa mère disparu dans une émeute en 1961 à Oran. Fils unique, plus rien ne le rattache alors à l’Algérie. Il décide donc de tout laisser derrière lui pour partir à New York, aux États-Unis. Il débarque en bateau, seul. Après avoir exercé plusieurs métiers, on lui propose de devenir doorman, portier. Il arpente la ville de part en part Ray s’occupe d’un immeuble de luxe, situé dans une artère mythique de la mégalopole. “Il va passer quarante années dans ce building incroyable”, précise Anne-Marie Revol, journaliste culture sur le plateau du 23h du jeudi 11 mars. Taiseux, contemplatif, solitaire, il va observer les habitants de cet immeuble et nouer avec eux des liens plus ou moins forts. En parallèle, il arpente la ville de part en part, entraînant le lecteur dans ses pas.