Livre blanc de la sécurité : un an de travail, 200 propositions

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Il doit "inspirer l'action du ministre de l'Intérieur pour les prochaines années", selon l'expression de Gérald Darmanin. Après un an de travail, pour arriver à environ 200 propositions, le ministère de l'Intérieur a mis en ligne lundi 16 novembre le Livre blanc de la sécurité intérieure.

Ce document de 330 pages constitue un cadre qui servira à la confection d'une loi d'orientation et de programmation de la sécurité intérieure pour 2022. Compte tenu du calendrier électoral (avec la présidentielle prévue la même année), elle pourrait constituer le coeur du programme sécurité du président Emmanuel Macron dans la perspective d'un second mandat.

Les propositions contenues dans le document sont variées. Elles vont de la création d'un préfet délégué à l'immigration auprès du préfet de police de Paris à une nouvelle répartition territoriale entre police et gendarmerie, en passant par un encadrement des sociétés privées de sécurité ou le regroupement des structures police et gendarmerie dans le domaine de la lutte contre la cybercriminalité.

Certaines propositions ont déjà vu le jour, tel le schéma national du maintien de l'ordre. D'autres sont en passe de l'être, comme celles relatives aux polices municipales, intégrées dans le texte sur la "sécurité globale" dont l'examen par les députés débute (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi