Livre : les arcanes du cyberpunk

Dans le livre "Neuromancien", il ne s'agit pas seulement de dévoiler le monde virtuel construit par la technologie, mais de montrer que celle-ci a pénétré la réalité.

Cet article est issu du magazine Les Indispensables de Sciences et Avenir n°209 daté avril/ juin 2022.

Le terme "cyberespace" a été inventé en 1982 par l'Américain William Gibson dans sa nouvelle "Gravé sur chrome", puis développé dans son livre "Neuromancien". L'incipit -"Le ciel au-dessus du port avait la couleur d'une télévision allumée sur une chaîne défunte" - donne le ton. Il ne s'agit pas seulement de dévoiler le monde virtuel construit par la technologie, mais de montrer que celle-ci a pénétré, comme par contagion, la réalité.

Une société sauvage

Les puces sont implantées dans le cerveau, les prothèses de bras ou les yeux artificiels foisonnent. La techno n'est pas là pour adoucir le monde : on est dans une société sauvage, dominée par le chacun pour soi, façonnée par un hypercapitalisme où les grandes entreprises ont plus de pouvoir que les États. Vous avez dit Gafam ? Voilà le "cyberpunk", ce "futur reconnaissable et scrupuleusement extrapolé de notre société moderne", selon l'écrivain Bruce Sterling, spécialiste du genre.

"Neuromancien", William Gibson, Au Diable Vauvert, 2020. Crédit : Au Diable Vauvert

Plus

Voir aussi l'entretien avec Yannick Rumpala, maître de conférences à l'Université de Nice, publié en septembre 2021 sur le site de Sciences et Avenir :

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles