Livre : Adèle Van Reeth, chroniqueuse d'une philosophie en mouvement

Adèle Van Reeth, connue notamment des auditeurs de France Culture pour son émission "Les Chemins de la philosophe", a compilé ses chroniques écrites pour le journal Le 1 dans le recueil Vivre et revivre encore (éd. de l'Aube). L’occasion pour elle de s’interroger sur la place et le rôle de la philosophie dans nos sociétés, particulièrement en temps de crise. "La philosophie n’est pas d’un secours en période d’urgence, ça ne veut pas dire qu’elle est inutile, mais qu’elle a besoin de temps", souligne la philosophe et journaliste sur le plateau du 23 heures, lundi 5 avril. Des réseaux sociaux au confinement Dans Vivre et revivre encore, Adèle Van Reeth aborde des thèmes aussi variés que le genre, le sport, les réseaux sociaux ou encore le confinement, pensé notamment à la lumière des réflexions de Nietzsche. "Je me suis dit qu’il était intéressant de voir ce que le confinement nous fait, comme si le temps se suspendait dans un effet de congélation, comme si la vie allait continuer ainsi éternellement. C’est exactement ce que propose Nietzsche dans Le Gai savoir, où il imagine un démon qui vient proposer de revivre sa vie encore et encore", explique-t-elle.