Livre : “Âme et animaux”, un journal de la pandémie entrecoupé de fables

Pendant le confinement, l’avocat Arno Klarsfeld a accueilli ses parents. Dans son livre, Âmes et animaux, il raconte des tranches de vie, partage ses réflexions sur la pandémie de Covid-19 et y insère des fables et des nouvelles sur les animaux. “Les animaux sont un peu comme des enfants. Ce sont des âmes et ce qui fait que ça me touche, c’est qu’il y a beaucoup d’innocence dans leur regard”, commente l’auteur.“Les animaux ne sont pas gentils ou méchants” Et d’ajouter que ni les unes ni les autres n’ont été pervertis, comme dans le Misanthrope, par la vie. “Les animaux ne sont pas gentils ou méchants, ils ont leur naturel, mais c’est leur naturel”, poursuit Arno Klarsfeld. S’il admet ne pas avoir de compétences scientifiques au sujet du rôle du pangolin ou de la chauve-souris dans la pandémie, il estime cependant qu'avec les grands élevages et les brassages de grands nombres d’espèces dans un univers clos, il doit en sortir de temps en temps un virus.