Livraison de chars à l'Ukraine: pour le porte-parole du Kremlin, les pays occidentaux "ne sont pas en mesure de changer la situation"

Les pays occidentaux ont promis de fournir des chars à l'Ukraine. Ce samedi, c'est le Premier ministre britannique qui confirmait l'envoi de 14 tanks vers Kiev. La France, la Pologne et les États-Unis ont pour leur part promis d'envoyer des blindés légers. Un soutien qui ne "changera rien" à l'issue des combats selon Dmitry Peskov, porte-parole du Kremlin.