Livraison de chars à Kyiv : Scholz pressé d'agir par sa cheffe de la diplomatie

La décision finale appartient néanmoins au chancelier Olaf Scholz, qui a jusqu'à présent refusé de se prononcer sur la question de ces livraisons indirectes, tout comme sur celle de fournir directement des Leopard issus des stocks allemands.