Livraison à domicile : une application veut recruter 4 500 coursiers en CDI

En Espagne, les livreurs de repas à domicile ont vu leur statut changer. Le gouvernement a en effet signé un accord pour reconnaître une "présomption de salariat" pour ces coursiers. En France, où ce n’est pas encore le cas, une application a décidé d’aller dans ce sens. Ainsi, Lorenzo livre les repas des clients dans les rues de Lyon (Rhône) de jour comme de nuit, mais contrairement à la plupart de ses concurrents, il est, lui, en CDI. Un salaire fixe de 10,30 € de l’heure Après deux ans d’autoentreprenariat, ce nouveau statut a changé son quotidien. "On gagne un peu mieux notre vie, mais surtout, avant, on n’avait pas de protection, notamment pour les accidents, et on n’avait pas de salaire fixe", explique Lorenzo. Il livre maintenant pour 10,30 € de l’heure, qu’il fasse une ou plusieurs courses. L’entreprise qui l’emploi a annoncé vouloir recruter 4 500 livreurs en 2021.