Liverpool et la Roma offrent un feu d'artifice à Anfield

LIGUE DES CHAMPIONS – Quel match entre Reds et Giallorossi ! Matraqués par leurs hôtes pendant 80 minutes, les Romains ont réussi à rallumer l’espoir dans les dix dernières minutes (5-2). Tout se jouera au Stadio Olimpico.

Salah, poison permanent

Liverpool qui perd Oxlade-Chamberlain (15e) et voit Kolarov taper la barre de Karius (18e) en début de match. Le doublé de Salah en moins de dix minutes (1-0, 36e – VIDEO ; 2-0, 45e – VIDEO) suivi d’un doublé de passes décisives en cinq minutes, pour Mané d’abord (3-0, 56e – VIDEO) puis pour Firmino ensuite (4-0, 61e – VIDEO), qui matraquent la Roma en une heure de jeu. Firmino qui signe à son tour un doublé, en sept minutes, synonyme de très grand pas vers la finale pour les Reds (5-0, 68e). Mais les Romains qui reviennent de nulle part en quatre minutes pour s’offrir le droit de rêver avant le retour, grâce à Dzeko (4-0, 81e – VIDEO) et Perotti sur penalty suite à une main de Milner (5-0, 85e) : oui, cette demi-finale inédite a envoyé du jeu et des frissons. Vite, la suite !


Salah, man of the match
Alors que Liverpool était dans le dur depuis une demi heure, Mohamed Salah a remis les siens dans le sens de la marche. Une frappe d’une précision exceptionnelle pour lâcher les chevaux ont lancé un match de très haut niveau qui s’est conclu, moins de quarante minutes plus tard (remplacement par Danny Ings, 75e), avec un bilan de deux buts et deux passes décisives. Coïncidence ? Sa sortie a aussi marqué le début de la fin pour les hommes de Klopp. Peut-être qu’un homme qui en est à 43 buts en 47 matchs toutes compétitions confondues cette saison, et qui a la délicatesse de célébrer son doublé ultra décisif face à son ancien club, ne doit tout simplement pas être sorti du terrain ?


Le chiffre : 7
C’est la seconde fois seulement dans l’histoire de la C1 que sept buts sont marqués dans un match de demi-finale. La dernière fois, c’était entre le Munich et l’Ajax Amsterdam (2-5) et c’était en 1995.

Et sinon, on a aimé…
… voir l’arbitre assistant perdre son drapeau en début de match. Un signe prémonitoire de la soirée hors normes qui allait suivre.


____________________________________________________

Téléchargez l’App Yahoo Sport

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages