La Lituanie, la Lettonie et l’Estonie interdisent les Russes de territoire même munis d’un visa

Pour faire pression sur la Russie, l’Union européenne vient de décider que les citoyens russes ne pourront plus bénéficier d’un tarif réduit ou d’un délai raccourci pour obtenir un visa Schengen leur permettant de voyager en Europe.

Mais les trois pays baltes limitrophes de la Russie, ont annoncé mercredi 7 septembre aller plus loin : les citoyens russes y seront désormais interdits de territoire, même s’ils possèdent déjà un visa.

Avec notre correspondante à Riga, Marielle Vitureau

Les ministres lituanien, letton et estonien se sont mis d’accord sur la décision, qui sera prise au niveau national, mais le principe sera identique : les ressortissants russes ne pourront plus voyager dans les pays baltes, même munis d’un visa Schengen.

Ils sont 135 000 à s’être rendus en Lituanie depuis le début de la guerre, et deux fois plus en Estonie.

Pour les trois Baltes, il s’agit tout simplement d’une question de sécurité. Le tourisme de masse ne correspond pas à l’esprit des sanctions.

À lire aussi : Guerre en Ukraine: la Lettonie déclare la Russie comme «État terroriste»

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - L'Ukraine revendique des avancées dans le nord-est, réunion des ministres de la Défense alliés