Présidentielle en Lituanie: la campagne électorale dominée par les questions de défense et de sécurité

Les Lituaniens votent ce dimanche 12 mai pour élire leur président pour un nouveau mandat de cinq ans. Dans ce pays balte, limitrophe de la Russie, les questions de sécurité et de défense, ont dominé une campagne électorale plutôt terne et peu visible dans les rues du pays.

Dimanche, les trois millions de Lituaniens sont convoqués aux urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle, et 7% des électeurs ont déjà voté en avance. Pendant trois jours, la grande place centrale de Lukiskes à Vilnius a été transformée en un immense bureau de vote.

Ce samedi, Egle, cadre dans une grande société, patiente dans la file à l’heure du déjeuner : « Le plus actuel en ce moment, ce sont les questions de défense, l’important est que des liens durables soient développés avec des pays plus forts que nous. » Andrius employé dans l’aviation, a les mêmes préoccupations : « Les questions de sécurité sont l’un des socles fondamentaux de notre liberté. »

La Lituanie fait beaucoup pour assurer sa sécurité, avec une hausse du budget de la défense, mais aussi l'installation d’une brigade allemande d'ici à 2027, rapporte notre correspondante à Vilnius, Marielle Vitureau. Mais le choix entre les huit candidats se fera sur des affinités personnelles, comme le relève le politologue Linas Kojala : « Comme les candidats principaux sont sur la même longueur d’ondes sur les questions de défense et de politique étrangère, les personnalités de chacun et aussi les positions de chacun sur les questions économiques, sociales feront la différence. »


Lire la suite sur RFI