Littoral : la France gagne 3.000 kilomètres de côtes grâce à un nouvel outil

Nos côtes françaises ont gagné 3.000 kilomètres ! Aucun territoire annexé en cachette, mais un recalcul de la longueur du littoral de métropole en décembre 2021. L'ancien trait de côtes, "Histolitt", développé en 2000 a été remplacée par un nouvel outil, baptisé Limite terre mer, soit LimTM. Il a été conçu par l'IGN, l'Institut national de l'information géographique et forestière, et par le SHOM, le service hydrographique et océanographique de la Marine. C'est un outil beaucoup plus précis, puisque chaque crique, chaque contour de rochers est pris en compte dans ce nouveau détourage du littoral.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

Mètre par mètre, le tracé final, réalisé à marée basse, fait 17.660 km, soit 3.000 de plus que le précédent. Il n'y a aucune conséquence sur la taille du domaine maritime de la France, la ZEE, précise Christian Buchet, directeur du centre d'étude de la mer de l'Institut Catholique de Paris, mais c'est une avancée dans la fine connaissance du bord de mer. "L'intérêt, c'est surtout d'un point de vue réglementaire et administratif, pour définir les zones de protection terre/mer, les zones de baignade", détaille-t-il au micro d'Europe 1. "Par rapport à des bouées, des litiges administratifs qui peuvent exister", notamment.

Mieux connaître le littoral

"C'est surtout intéressant par rapport aux parcs naturels marins qui vont être amenés à se développer, pour définir très précisément les endroits où il convient de les mettre"...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles