Sur le littoral, les activités nautiques font le plein pour les vacances de la Toussaint

Envie de respirer, loin des grandes villes, loin des restrictions sanitaires. Pour ces vacances d’automne, de nombreux Français ont choisi le littoral. Sur la plage de Pontaillac à Royan en Charente-Maritime, les cours de surf s’enchainent comme en plein été, une situation inhabituelle à cette période. Ici, on constate 30% de fréquentation en plus. "Il y a plus de monde cette année à la Toussaint. Vu le marasme, les gens se font plaisir et reviennent en vacances, sur leur lieu de villégiature estivale", constate Xavier Renaudin, le président du comité Charente-Maritime de surf. Plannings complets Même constat à quelques kilomètres de là, à Saint-Georges-de-Didonne où c’est le char à voile qui attire les vacanciers sur la grande plage. Et difficile de trouver un créneau disponible, les plannings affichent quasiment complets jusqu’au week-end prochain, avec là aussi une clientèle habituellement absente à cette période : "On a plus de groupes, des petites colos qui n’ont pas pu venir cet été et qui se sont rajoutés là, donc ça nous assure du monde", se félicite Nicolas Neau, responsable de la base Saint-Georges Voiles. Baignade en Méditerranée Sur le littoral de l'Hérault pas de surfeurs, mais de nombreuses embarcations sur l'eau et ici aussi beaucoup de monde sur la plage pour ces vacances de la Toussaint. Des gens de la région mais aussi des touristes venus de beaucoup plus loin prendre un grand bol d'air avant l'hiver et ses incertitudes. Et avec une eau à 18° encore et un soleil radieux, ils étaient encore quelques-uns à piquer une tête dans la Méditerranée.