"La vie en relief" : dans son dernier recueil, Philippe Delerm traduit "le grand dans l'infiniment petit"

L'écrivain Philippe Delerm publie La vie en relief, aux Éditions du Seuil. "C'est ce sentiment de vivre un peu tout, ensemble, de la grande impression d'être à la fois enfant, homme d'âge mûr et vieux (...), c'est un moment de la vie qui est assez agréable, j'avais envie de traduire ça", confie Philippe Delerm, invité sur le plateau du 23h, lundi 8 février. Les petits détails qui font le sel de la vie Un café en terrasse ou les dîners entre amis, l'auteur s'attache aux petits détails qui font le sel de la vie, donnant à son ouvrage une saveur particulière en période de crise sanitaire. "Le livre était aux deux tiers écrit quand la pandémie est arrivée, (elle) a prolongé le regard que j'avais, ça donne beaucoup plus de prix à tout ça, encore plus fragile, menacé et précieux", explique l'auteur. "J'ai eu l'impression que dans l'infiniment petit, on pouvait trouver du grand et finalement ce sont des choses que nous possédons tous. Pourquoi faire rêver les gens à propos de destin, de luxe ou de choses incroyables alors que souvent, des choses que l'on possède, peuvent nous apporter infiniment davantage ?".