Littérature : Maurice Genevoix va entrer au Panthéon

"J'ai voulu témoigner et déformer le moins possible", disait Maurice Genevoix, qui entrera au Panthéon le 11 novembre 2020. Le jeune sous-lieutenant est mobilisé en 1914 dans un régiment d'infanterie. Grièvement blessé dans la Meuse en 1915, il commence à écrire sur son lit d'hôpital. Il sera la plume de la Grande Guerre, le porte-voix d'une génération décimée : "Quand on a été dès sa jeunesse en contact quotidien avec la mort, on a compris avec ses viscères que la vie est une chose merveilleuse" Un écrivain proche de la nature Ceux de 14, son recueil de récits de guerre, fait aujourd'hui référence. Un livre écrit à hauteur d'homme, dans lequel il ne cache rien des horreurs de la guerre. Certains passages ont même été censurés suite à des pressions de l'armée. Académicien dès 1946, Maurice Genevoix est un écrivain un peu oublié. Il a pourtant écrit une cinquantaine d'ouvrages et reçu le Prix Goncourt en 1925 pour Raboliot, l'histoire d'un braconnier de Sologne. Il fut un écrivain très proche de la nature.